Des vestiges gallo-romains à l’époque industrielle

Situé entre le Rhône et les collines iséroises, Vienne devient naturellement un lieu privilégié pour bâtir une cité protégée des attaques et accessible au commerce par l’eau. A l’époque gallo-romaine, la cité rayonne de part et d’autre du fleuve, et des vignobles se développent déjà sur les deux rives du Rhône. Au Moyen-Age, la cité connait une nouvelle fois la prospérité grâce à sa position religieuse importante et la présence d’archevêques puissants. A l’ère industrielle c’est le nord de la ville et sa vallée de la Gère qui se démarque grâce au développement de l’industrie textile.

L’époque gallo-romaine


Dès le Ve siècle avant J.-C., Vienne est peuplé par les Allobroges, un peuple gaulois puissant dont le territoire s’étend du Rhône au lac Léman. A l’époque, la future « Vienna » n’est qu’un village étendu entre la vallée de la Gère, le Mont Pipet et le fleuve du Rhône. Vienne devient ensuite capitale des Allobroges et après plusieurs batailles, intègre l’Empire romain en 121 avant J.-C.
Avec l’arrivée des Romains, la cité s’étend peu à peu pour atteindre la rive droite du Rhône, sur l’actuelle commune de Saint-Romain-en-Gal. Les Romains construisent de somptueuses villas, témoignages de leurs richesses et de leur ingénierie.

Vienna devient une cité prospère comme le montrent ses principaux monuments :
  • le Temple d’Auguste et de Livie situé à l’époque au milieu de l’imposant forum
  • le théâtre antique, lieu de rassemblement et de spectacles qui pouvait accueillir jusqu’à 10 000 spectateurs
  • l’Odéon, « petit théâtre », réservé à l’élite et présent uniquement dans les cités les plus nobles
  • la Pyramide, unique vestige de l’ancien cirque où avaient lieu les courses de chevaux

L’époque médiévale


A l’époque médiévale, la ville de Vienne devient une puissante cité religieuse. Elle est surnommée « Vienne cité sainte » et connait des événements marquants :
  • la nomination de Guy de Bourgogne, qui devient pape sous le nom de Calixte II. Il est couronné dans la cathédrale Saint-Maurice et deviendra l’unique pape viennois de l’Histoire
  • l’intervention de l’archevêque Jean de Bernin qui chasse les marchands juifs de la ville et avec l’argent spolié, restaure le chœur de la cathédrale et construit le château de la Bâtie [lien vers la page château de la Bâtie]
  • le Concile de Vienne qui marque la dissolution définitive du mystérieux Ordre des Templiers

De nombreux édifices témoignent aujourd’hui encore de sa grandeur passée : la monumentale cathédrale Saint-Maurice bien sûr, mais aussi l’église et cloître Saint-André-le-Bas, l’église Saint-André-le-Haut, le musée lapidaire Saint-Pierre… Venez vite les découvrir, en parcourant le chemin du patrimoine ou en suivant l’une de nos nombreuses visites guidées.

L’ère industrielle


Au début du XIXe siècle, les bords de la Gère, rivière située au nord de Vienne, accueillent de nombreuses usines textiles, attirées par l’utilisation de la force motrice de l’eau. Avec l’apparition des machines à vapeur, les industries se développent également dans les quartiers d’Estressin, au sud de Vienne et autour de Condrieu. L’industrie textile reste florissante jusqu’au XXe siècle (Vienne fournira même jusqu’à un quart des draps des troupes pendant la Première Guerre Mondiale !) mais l’arrivée de nouvelles matières synthétiques entraine peu à peu la fermeture des usines.
Le nord de Vienne reste étroitement lié à son passé industriel. Le nouveau musée de la Draperie rouvrira d’ailleurs en 2019 dans la vallée de la Gère pour vous permettre de découvrir les inventions et entreprises textiles qui ont marqué l’histoire locale.

Vienne Condrieu Tourisme aujourd’hui

Vienne Condrieu Agglomération compte aujourd’hui 30 communes, réparties entre Isère (38) et Rhône (69). Au-delà des monuments présents à Vienne et Saint-Romain-en-Gal, on retrouve des traces de présence humaine dans les campagnes environnantes dès l’époque gallo-romaine : vestiges de routes pavées, églises et chapelles médiévales, ruines de châteaux… De par sa position et sa proximité avec le Rhône, le territoire de Vienne Condrieu est depuis toujours un carrefour entre les populations et un lieu de commerce.
En 2017, un important chantier de fouilles a d’ailleurs eu lieu à Sainte-Colombe suite à la mise à jour d’édifices datant de l’époque gallo-romaine. Des découvertes considérables ont été faites et nous permettront d’en apprendre davantage sur l’histoire de Vienne, Condrieu et ses environs.

L’Office de tourisme propose un ensemble de visites du patrimoine d’1h ou plus à Vienne et Condrieu. N’hésitez pas à vous procurer le programme complet des visites !