Patrimoine

Vienne en Autriche ? Non, Vienne, capitale des Allobroges ! Entre Isère et Rhône, le territoire de Vienne Condrieu est marqué par son Histoire : des vignes cultivées depuis des millénaires, un morceau d’enceinte romaine caché entre deux immeubles, une cathédrale qui se dresse fièrement au bord du fleuve du Rhône… Amateur d’histoires et de vieilles pierres, ne passez pas votre chemin !

Vestiges au musée de Saint-Romain-en-Gal
Regard sur le temple d'Auguste et de Livie à Vienne

L’époque gallo-romaine

Dès le Ve siècle avant J.-C., Vienne est peuplé par les Allobroges, un peuple gaulois puissant dont le territoire s’étend du Rhône au lac Léman. A l’époque, la future « Vienna » n’est qu’un village étendu entre la vallée de la Gère, le Mont Pipet et le fleuve du Rhône. Vienne devient ensuite capitale des Allobroges et après plusieurs batailles, intègre l’Empire romain en 121 avant J.-C.
Avec l’arrivée des Romains, la cité s’étend peu à peu pour atteindre la rive droite du Rhône, sur l’actuelle commune de Saint-Romain-en-Gal. Les Romains construisent de somptueuses villas, témoignages de leurs richesses et de leur ingénierie.

Des vestiges de ces villas sont encore visibles sur l’impressionnant site du musée de Saint-Romain-en-Gal / Vienne. Le musée Saint-Pierre, installé dans une église romane de Vienne, présente également de belles collections de statues, sarcophages et autres vestiges de cette époque. Enfin, le Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Vienne est un incontournable pour les passionnés d’histoire.

Pour une lecture complète de Vienne, de l’époque gallo-romaine à nos jours, commencez votre visite par la salle du patrimoine. Le lieu présente des maquettes et cartes interactives, pour vous aider à vous représenter la ville et ses évolutions à travers les époques.

Cathédrale de Vienne Isère

L’époque médiévale

Au Moyen-Age, la ville de Vienne devient une puissante cité religieuse. Elle est surnommée « Vienne cité sainte » et connait des événements marquants :

  • La nomination de Guy de Bourgogne, qui devient pape sous le nom de Calixte II. Il est couronné dans la cathédrale Saint-Maurice et deviendra l’unique pape viennois de l’Histoire
  • L’intervention de l’archevêque Jean de Bernin qui chasse les marchands juifs de la ville et avec l’argent spolié, restaure le chœur de la cathédrale et construit le château de la Bâtie.
  • Le Concile de Vienne qui marque la dissolution définitive du mystérieux Ordre des Templiers

De nombreux édifices témoignent aujourd’hui encore de sa grandeur passée : la monumentale cathédrale Saint-Maurice bien sûr, mais aussi l’église et cloître Saint-André-le-Bas, l’église Saint-André-le-Haut, le musée lapidaire Saint-Pierre… Venez vite les découvrir, en parcourant le chemin du patrimoine de Vienne ou en suivant l’une de nos nombreuses visites guidées !

Et un plus loin, à 20 minutes de voiture de Vienne, ne manquez pas le magnifique château de Septème et ses jardins ! Visites des pièces, soirées à thèmes et même escape game médiéval vous attendent sur place

Vallée de la Gère Isère

L’ère industrielle

Au début du 19ème siècle, les bords de la Gère, rivière située au nord de Vienne, accueillent de nombreuses usines textiles, attirées par l’utilisation de la force motrice de l’eau. Avec l’apparition des machines à vapeur, les industries se développent également dans les quartiers d’Estressin, au sud de Vienne et autour de Condrieu. L’industrie textile reste florissante jusqu’au 20e siècle (Vienne fournira même jusqu’à un quart des draps des troupes pendant la Première Guerre Mondiale !) mais l’arrivée de nouvelles matières synthétiques entraine peu à peu la fermeture des usines.
Le nord de Vienne reste étroitement lié à son passé industriel. Le musée de l’Industrie textile, ouvert fin 2019 dans la vallée de la Gère, vous permettra de découvrir les inventions et entreprises textiles qui ont marqué l’histoire locale.

Musée de l'Industrie textile

Musée de l’Industrie textile

Le musée retrace l’histoire de l’industrie textile viennoise. Véritable boum économique à partir de XVIIe siècle jusqu'à une époque pas si lointaine, l'activité drapière dévoile ses secrets et remet à l’honneur celles et ceux qui prirent part à son essor.

Voir la fiche