Français English German

Exposition d'Anne-James Chaton "Je suis parfait"

7 rue Teste du Bailler
38200 Vienne

  04 74 84 72 76
En savoir plus

Info covid-19

Le port du masque est obligatoire lors de votre visite et il vous sera demandé de respecter une distance de sécurité d'au moins un mètre entre vous et les autres personnes (agent d'accueil et autres visiteurs).
Un sens de visite, avec des zones d'accès, a été aménagé pour faciliter les déplacements : nous vous prions également de les respecter.
Les sanitaires et la bibliothèque du Centre d'art seront fermés.
Nous vous demanderons également de ne pas toucher au mobilier.

Description

Artiste, performeur écrivain, Anne-James Chaton a publié plusieurs recueils. Ses travaux se sont développés en collaboration avec d'autres artistes de scènes différentes. Il est le lauréat 2020-2021 de l'Académie de France, Villa Médicis à Rome.

Informations supplémentaires



Lat : 45.526714 - Lng : 4.874902

Informations

Description
Anne-James Chaton est né en 1970 à Besançon. Il vit et travaille à Paris. Acteur, performeur, écrivain il a publié plusieurs recueils aux éditions Al Dante. En 2016 il publie "Elle regarde passer les gens" aux éditions Verticales et reçoit le prix Charles Vidrac de La Société des Gens de Lettres, et récemment chez P.O.L. "L'affaire La Pérouse" et "Vie et mort de l'homme qui tua John F. Kennedy". Ses travaux, poétiques et sonores, se sont développés en collaboration avec d'autres artistes de scènes différentes, du rock à la musique électronique, du théâtre à la danse. Il a pris à part de nombreuses expositions en France et à l'étranger. Il est lauréat 2020-2021 de l'Académie de France, Villa de Médicis à Rome.

Les travaux plastiques d'Anne-James Chaton s'intéressent aux écritures pauvres qui rythme notre quotidien. Ces textualités, collectées à même les machines, reçus de banque, tickets de caisse, titres de transport, billets d'entrées de musées, s'enrichissent aussi d'autres sources telles que le cinéma, la presse ou l'histoire de la peinture. Sa matière principale est le papier mais il explore d'autres supports tels que la céramique, le textile, le métal pour travailler la question du "je" et son objectivation, la question du sujet, de l'identité, au travers du graphe, de la couleur ou de la typographie. Pour son exposition à La Halle des bouchers à Vienne, les éditions P.O.L. publieront un recueil hors commerce :"Les écrits de Je".

L'équipe de médiation vous accompagnera dans l'exposition.
Prix
Gratuit.
Ouverture
Samedi 19 septembre 2020
Ouverture de 13h à 18h.

Dimanche 20 septembre 2020
Ouverture de 13h à 18h.
Langues parlées
Français
Tourisme adapté
  • Accessible en fauteuil roulant en autonomie
  • CONTACT
    Centre d'art contemporain - La Halle des bouchers
    7 rue Teste du Bailler
    38200 Vienne

    04 74 84 72 76
    Envoyer un email
    Site internet
    Accès
    En voiture
    Depuis Lyon et Saint-Etienne : sur l’A7, prendre la sortie 9 direction Vienne, remonter le quai longeant le Rhône jusqu’au grand giratoire. Prendre à gauche vers le parc de stationnement Centre Ancien.

    Depuis Valence : sur l’A7, prendre la sortie 11 en direction de Vienne, suivre le boulevard G. Pompidou, continuer sur les quais Jean Jaurès jusqu’au grand giratoire. Prendre à droite vers le parc de stationnement Centre Ancien.

    En train
    Trains réguliers depuis Lyon Part-Dieu et Lyon Jean-Macé, et depuis Marseille et Valence jusqu’à la gare de Vienne.

    À pieds
    Depuis la gare SNCF de Vienne :
    Remonter le cours Romestang jusqu’à la place Miremont (Musée des beaux-arts), puis suivre la rue Clémentine jusqu’au Temple d’Auguste et de Livie. Poursuivre dans la rue des Clercs. Le Centre d’art contemporain se trouve dans la première rue à droite – la rue Teste du Bailler.

    Depuis la Salle du Patrimoine :
    Remonter la rue Table-Ronde, prendre à droite la rue des Clercs, puis à gauche la rue Teste du Bailler.

    Depuis le parc de stationnement Centre Ancien :
    Remonter la rue de l’Éperon/rue Marchande. Prendre à droite la rue Teste du Bailler.