À la rencontre de 5 boutiques viennoises écofriendly

Nous sommes allés à la rencontre de 5 boutiques/restaurants viennois ayant une démarche éco-responsable. Nous leur avons posé quelques questions sur leur parcours, vision de l’écoresponsabilité et ils vous parleront de leur produit fétiche. Entre graines séchées, thé bio, portrait, lampe en porcelaine et assiette végétarienne, suivez notre parcours au cœur du centre-ville de Vienne.

Broc-è-thé-©Salomé-Imboden-(6)

Orijjjine

Qui êtes-vous ?

Nous sommes 2 copines de longue date, Julie et Julia – les 2 JJ d’Orijjine – nous avions chacune un métier bien différent du commerce et lorsque nous sommes devenues mamans, nous avons commencé à nous interroger de manière plus accrue sur ce qu’on voulait transmettre à nos enfants. Nous avons laissé mûrir le projet, et après plusieurs pistes de réflexion, nous avons ouvert la boutique Orijjine en novembre 2019. Ce qu’on aime à Vienne, c’est cette envie de valoriser les boutiques indépendantes et l’émulation qui ressort de cette concentration de commerçants en centre-ville. On aime les échanges qu’on a avec nos clients : les gens viennent pour discuter, avoir des conseils, trouver de l’inspiration. C’est d’ailleurs l’objet de notre espace salon de thé qui devrait bientôt rouvrir et de nos ateliers : le lieu a pour vocation de créer des rencontres.

Ça veut dire quoi être écoresponsable pour vous ?

Être écoresponsable c’est valoriser le travail d’entreprises françaises, mais pas que : nous sommes tous habitants de la même planète, pour nous ce qui est important c’est de travailler avec des créateurs et des entrepreneurs qui réfléchissent à leur empreinte et pensent la chaine de production dans son ensemble : comment on gère nos déchets, comment on fait du beau avec du vieux, comment on considère l’humain… Dans notre boutique, on a des objets de la vie quotidienne (cosmétique, cuisine, salle de bains) mais aussi de la décoration, un univers enfant et des bijoux parce qu’on souhaite allier le beau au durable. On part du principe que quand on veut garder quelque chose longtemps, autant que ce soit joli, au-delà du fonctionnel.

Orijjine-©Salomé-Imboden-(6)

Présentez-nous l’un de vos produits fétiches

Cette question est trop difficile, on aime tout dans notre boutique, on ne peut pas en choisir qu’un ! Puisqu’il faut vraiment choisir, on a sélectionné 2 objets déco :

La lampe en porcelaine fine de la céramiste Myriam Ait Amar qui vit dans le Sud de la France. Ce qu’on aime chez cette créatrice, c’est son univers délicat et poétique, et la notion d’empreinte : elle travaille la terre et transmet dans ses créations son héritage familial.

Le vase Kinta fabriqué aux Philippines. Cette marque de design équitable hollandaise, labelisée Fair Trade, a un véritable engagement éthique auprès des populations locales qui fabriquent ses produits. La particularité de cet objet c’est l’upcycling : les artisans utilisent les bidons qui polluent habituellement les océans et les recouvrent de pâte à papier et de coquillages, la pulpe de capiz, qui leur donne cet aspect unique.

Orijjine-©Salomé-Imboden-(19) Orijjine-©Salomé-Imboden Orijjine-©Salomé-Imboden-(17)

Graine de lin

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Raphaël, j’ai travaillé pendant 20 ans pour un éditeur de logiciels américains à Paris. A l’époque, je faisais beaucoup de déplacements et je souhaitais changer de métier pour voir grandir mon fils. J’ai commencé à réfléchir à une reconversion et l’idée d’ouvrir un magasin de vrac a germé tout naturellement car j’étais souvent exaspéré par le suremballage que je constatais en rentrant des courses. C’est aujourd’hui un concept qui se démocratise mais au début nous étions peu d’entrepreneurs inscrits dans cette démarche.

Ça veut dire quoi être écoresponsable pour vous ?

Etre écoresponsable pour moi, c’est réfléchir à sa gestion des déchets : réutiliser des contenants plutôt que de les jeter, prendre des sacs en tissu, consommer des produits consignés…

Dans cette boutique, on est dans une démarche écologique et économique : économique parce qu’on achète uniquement ce dont on a besoin pour éviter le gaspillage alimentaire, et écologique car il n’y a pas d’emballage superflu.

Être un magasin de vrac, ce n’est pas seulement supprimer l’emballage du client mais c’est aussi travailler avec des fournisseurs pour les réduire à leur niveau : mettre en place un système de consignes, choisir des fournisseurs à proximité pour éviter la pollution liée au transport, etc. C’est une démarche en mouvement constant, on réfléchit chaque jour à des améliorations pour trouver le bon équilibre.

Graine-de-Lin-©Salomé-Imboden-(5)

Présentez-nous l’un de vos produits fétiches

Je n’ai pas de produit chouchou, j’aime tous mes produits, mais je peux vous parler d’une nouveauté : nous allons recevoir une pâte à tartiner en poudre vegan, qu’on pourra réhydrater avec un lait végétal ou animal selon les sensibilités de chacun.

Graine-de-Lin-©Salomé-Imboden-(17) Graine-de-Lin-©Salomé-Imboden-(13) Graine-de-Lin-©Salomé-Imboden-(7)

Broc è thé

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Isabelle, je suis viennoise d’origine, j’ai travaillé de nombreuses années dans la construction de cuisine sur mesure. De retour à Vienne en 2009, j’ai toujours voulu ouvrir un salon de thé. Après plusieurs passages devant ce local, je me suis décidée à l’acquérir. Nous avons ouvert en novembre 2019. Notre concept : Un salon de thé brocante où l’on peut trouver des meubles de designer, mais aussi des meubles restaurés et objets de créateurs.

Ça veut dire quoi être écoresponsable pour vous ?

Être écoresponsable pour moi c’est prendre en compte les autres populations de la planète. C’est pouvoir créer un équilibre entre nous, les populations actuelles et futures. C’est également un engagement que nous devons tous prendre pour une réciprocité. A notre niveau, nous pouvons faire quelque chose pour l’éthique et le respect des populations.

Dans mon commerce/salon de thé cela se traduit par la réutilisation d’objet, j’essaye de donner une seconde vie à des objets/meubles. Je travaille en partie avec des créateurs français qui soutiennent des associations à travers le monde.

Je favorise l’utilisation de produits qui sont en agriculture biologique comme les 85 sortes de thé que je propose à la vente ou à la dégustation. J’essaye également de favoriser le circuit-court en proposant les jus de fruit du Pressoir du Pilat. Mes gâteaux sont sans gluten est fait maison.

Broc-è-thé-©Salomé-Imboden-(23)

Présentez-nous l’un de vos produits fétiches

Mes objets fétiches sont ceux de la céramiste marseillaise Laetitia Follot. En effet, lors d’une balade dans le quartier du panier à Marseille, j’ai adoré son univers et son style, j’ai donc décidé de les proposer à la vente au salon. Ce que j’aime le plus dans ces objets, c’est leur forme atypique mais aussi le fait qu’ils ne soient pas « lisses » et qu’ils soient uniques.

Broc-è-thé-©Salomé-Imboden-(12) Broc-è-thé-©Salomé-Imboden-(9) Broc-è-thé-©Salomé-Imboden-(6)

Mint Concept Store

Qui êtes-vous ?

Je suis Barbara, maman de deux enfants et lyonnaise d’origine. J’ai consacré une partie de ma vie au webmarketing avant de venir m’installer à Vienne. J’ai tout de suite adoré cette ville au charme italien et ces ruelles atypiques. Je voulais proposer des produits que l’on peut offrir et s’offrir mais qui sortent un peu de l’ordinaire.

Ça veut dire quoi être écoresponsable pour vous ?

Pour moi c’est prendre en compte l’écologie, l’impact environnemental que peuvent avoir les objets. C’est également minimiser la consommation d’énergie à notre échelle.

La proximité est un critère pour mes fournisseurs, j’essaye de privilégier les créateurs français et le Made in France comme avec cette marque de bijoux de Toulouse ou encore les terrariums Onnorium qui sont fabriqués à Lyon.

L’écoresponsabilité c’est également un engagement envers nos clients, on leur doit de la transparence sur les circuits de fabrication. Je m’attache aussi à l’empreinte créatrice des marques.

Je suis également dessinatrice et je vends mes portraits en boutique, c’est du circuit hyper court !

Mint-concept-store-©Salomé-Imboden-(14)

Présentez-nous l’un de vos produits fétiches

Mon produit fétiche est sans aucun doute les portraits que je réalise sur mesure à partir de photo. Vous pouvez en découvrir une partie à la boutique.

Mint-concept-store-©Salomé-Imboden-(17) Mint-concept-store-©Salomé-Imboden-(4) Mint-concept-store-©Salomé-Imboden-(1)

Simone’s café

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Karine, je suis de la région lyonnaise, avant d’ouvrir le restaurant je travaillais dans l’animation socio-culturelle. En 2011, j’ai décidé de me reconvertir pour créer un lieu de restauration culturelle.  J’ai eu l’opportunité de me faire une expérience dans 2 cafés culturels, l’un à Lyon, l’autre à Vienne, c’est la 3ème entreprise que je crée dont 2 avec des associés, les 3 ont été des lieux de restaurations atypiques, un brin décalé.

A Vienne, j’ai été attirée par le charme du centre historique, le calme de ses rues piétonnes, la mixité sociale de ce quartier de ville et la diversité des commerçants artisans, galeries…

Ça veut dire quoi être écoresponsable pour vous ?

Pour moi être éco-responsable c’est faire des choix professionnels et personnels qui concernent l’écologie. C’est un vrai engagement qui n’est pas forcément simple mais qui a des conséquences sur notre environnement. J’essaye de faire au mieux, et chaque année faire un pas de plus.

Au Simones ‘s café  cela se traduit par l’utilisation de produits locaux : les légumes viennent de Saint Prim. Toutes les huiles et 90% des céréales sont biologiques, ainsi qu’une partie des vins, la bière etc… Je travaille avec des commerçants locaux comme Graine de Lin, Biocoop mais aussi D48 à Ampuis pour le choix de mes viandes.

Dans l’assiette je priorise le végétarien ou avec une proportion animale moindre que dans un restaurant classique. J’essaye également de proposer une cuisine santé, avec une alternative sans gluten/sans lactose, qui est digeste et intuitive pour un quotidien gourmand.

Mes bocaux pour les plats à emporter sont en verre et consignés ce qui réduit aussi l’impact de l’emballage.

Aussi, j’utilise beaucoup de meubles recyclés pour ma décoration et le mobilier du restaurant, j’essaye de customiser un maximum et de donner une seconde vie aux objets.

Bocaux Simone's Café

Présentez-nous l’un de vos produits fétiches

Mon produit phare est l’assiette végétarienne. Elle est complète, variée, goûteuse  (je l’espère !) avec des saveurs différentes. Je l’ai transformé en bocal pour la période de confinement. Ce qui en fait un « boco » végétarien ou flexitarien, au choix !  Et pour l’été un bouddha boc’ »

Simone's-café-©Salomé-Imboden-(4) Simone's-café-©Salomé-Imboden-(2) assiette végé 2020
Le Simone's café

Le Simone’s café

Une cuisine maison, intuitive pour un quotidien gourmand. Pas de chefs toqués mais des cuisinières, "les Simones", aux inspirations culinaires diverses. Les assiettes composées complètes sont cuisinées principalement à base de produits locaux et bios.

Voir la fiche

Rejoindre la communauté des épicurieux

Pourquoi partager votre expérience ?

  • Aider les prochains visiteurs à préparer leur séjour
  • Valoriser vos endroits préférés
  • Entrer dans le club et profiter de bons plans toute l’année !

Comment ?

  • En nous racontant les plus beaux moments vécus chez nous
  • En partageant vos astuces et pépites
  • Grâce à vos talents de photographe !

Écrivez-nous pour nous raconter vos meilleurs souvenirs pour contribuer à faire rayonner les richesses de Vienne Condrieu.

  • Sans espace entre les numéros
  • Format de date :AAAA slash MM slash JJ
    Vous devez être majeur