Les produits locaux

Amoureusement bichonnés par nos producteurs, ils révèlent tout le caractère du territoire condriot-viennois
Philippe Bruneton

Fruits et légumes d’ici

Ampuiset ou ampuisais ?

Le mot désigne à la fois une variété d’abricots… et de poivrons ! Dans le premier cas, il s’agit de fruits à la robe jaune-orangée et à la chair molle. Parfois appelés « Noyau doux » car son amande est comestible, l’ampuiset est reconnu pour son bon goût de soleil et est particulièrement prisé pour la réalisation de confitures.

Le poivron « ampuisais », quant à lui, se distingue par son petit calibre, sa peau chiffonnée et sa forme de cloche. Sa chair fine, douce et parfumée s’adapte à de nombreuses recettes !

La cerise Burlat

En France, la production de cette variété de bigarreaux représente plus de la moitié de la consommation annuelle de cerises. Et pour cause ! Charnue, rouge et juteuse, la cerise Burlat est aussi belle que savoureuse. Née à Loire-sur-Rhône des essais heureux de Léonard Burlat – cultivateur-arboriculteur – et développée par son fils, André, la cerise Burlat reste aujourd’hui encore la vedette des étals du marché !

Poire en bouteille, distillerie Colombier

Poires

L’histoire de la poire à Vienne est étroitement liée à celle du restaurant La Pyramide grâce à l’amitié entre le fondateur de la distillerie Colombier à Villette-de-Vienne et le grand chef Fernand Point. Ensemble, ils développent une eau-de-vie à base de poires Williams, qui restera pendant des années une boisson rare et prestigieuse, réservée aux habitués du restaurant gastronomique.

L’eau-de-vie se démocratise peu à peu et les générations se succèdent, dans l’emblématique Maison Colombier mais aux alentours également, avec l’apparition de plusieurs exploitations arboricoles. Les producteurs locaux élaborent une gamme complète de produits dérivés : confitures, compotes, jus de fruits, eau-de-vie ou encore poiré.

La poire Williams, variété ancienne et très répandue, côtoie pendant des années la « Triomphe de Vienne », espèce endémique. Après avoir presque disparue au XXe siècle, la Triomphe de Vienne, est replantée sur le territoire à partir de 2016, grâce à la volonté de la ville de Vienne.

Fromages

Les exploitations agricoles du territoire fabriquent des fromages à base de lait de vache ou de brebis, mais c’est le fromage de chèvre que l’on retient particulièrement, avec son AOP Rigotte de Condrieu. Ce petit fromage au lait cru se distingue par son léger goût de noisette et sa couleur ivoire ou croûte fleurie bleue, en fonction de l’affinage. Il se marie parfaitement avec un vin de Condrieu aux notes fruitées et fait la fierté de ses producteurs. Les grands chefs du territoire l’utilisent d’ailleurs régulièrement dans l’élaboration de leurs mets !

Affinage de Rigottes de Condrieu Petite chèvre Rigotte de Condrieu

La maison Bruneton

Une histoire d’amour… et de confitures !

C’est dans le petit village de Longes, au cœur du Parc naturel régional du Pilat, que Philippe Bruneton, élu meilleur confiturier de France, et son épouse Marie-Françoise ont installé leur laboratoire en 2001. En puisant son inspiration dans la richesse de la nature qui l’entoure et grâce à des alliances de produits inédites, Philippe Bruneton élabore des recettes savoureuses et pleines d’inventivité : framboises d’Ardèche au chocolat, cerises du Jarez au géranium odorant, fraises du lyonnais au basilic, fleurs de pissenlit, ou encore cépages de nos régions…

L’astuce du chef, et son ingrédient « secret » essentiel, c’est le temps. En permettant aux fruits d’atteindre leur pleine maturité et ainsi libérer leurs saveurs, mais aussi en prenant le temps de les préparer et de les cuire en petites quantités, il obtient les créations originales et savoureuses qui lui ont valu en 2004 le titre de Meilleur confiturer de France.

Philippe Bruneton Philippe Bruneton Philippe Bruneton
Confiture Bruneton

Confiture Bruneton

Gourmands, tous à vos cuillères ! Philippe Bruneton, "Meilleur confiturier de France", crée des confitures, gelées, confits, sirops, pâtes de fruits, à la fabrication originale.

Voir la fiche
Dégustation de vin

Vins – comment ne pas les citer ?

Le territoire est fier de compter 3 vignobles d’exception : les 2 appellations prestigieuses, Côte-Rôtie et Condrieu en rive droite, ainsi que le vignoble de Vitis Vienna en rive gauche du Rhône. Les vignobles disposent d’un terroir similaire et cultivent exclusivement des cépages endémiques, viognier et syrah. Les restaurateurs du territoire s’attachent à accorder leurs plats avec ces vins locaux prestigieux, dont la qualité n’est plus à démontrer. À Vienne, Seyssuel ou encore Ampuis et Condrieu, nos cavistes et bars à vins sont à votre disposition pour vous faire déguster et vous conseiller en fonction de vos goûts.